Enquête IFOPP : La transformation numérique des métiers du droit poussée par le Covid-19

Une étude menée pendant le confinement par l’Ifop pour Doctrine auprès d’un échantillon représentatif de 853 avocats revient sur la façon dont ceux-ci se sont adaptés pendant la crise sanitaire. 74% des professionnels interrogés réclament la transformation numérique du système de justice. 7 avocats sur 10 vont intégrer les technologies numériques dans leur activités.

Comme l’explique Nicolas Bustamante,  Président et cofondateur de Doctrine : “ Pour s’adapter à ce contexte, de nombreux professionnels du droit ont dû réaliser une transition numérique à marche forcée, se tournant vers les outils technologiques déployés par les legaltechs comme Doctrine. C’est en redoublant d’efforts, tous ensemble, que nous mènerons à bien la transformation numérique du système de justice en France.”

Le confinement a accru les difficultés liées à l’exercice des métiers du droit

Le confinement lié à la crise du Covid a rendu beaucoup plus difficile la communication des avocats avec les juridictions, et parfois même avec leurs clients. Pour une très large majorité d’entre eux, le confinement a accru les difficultés liées à l’exercice de leur métier. 88% des avocats déclarent que depuis cette crise, l’exercice de leur métier est plus difficile qu’avant. Plus de la moitié d’entre eux (58%) estiment même qu’il est « beaucoup plus difficile qu’avant ».

L’accès à l’information juridique insuffisant

Que ce soit en période de confinement ou non, l’accès à l’information juridique est toujours aussi difficile. Alors que 54% des avocats considéraient l’an dernier que cet accès n’était pas satisfaisant, c’est aujourd’hui 56% des avocats qui partagent cet avis. Avec l’inflation législative qui a accompagné la crise (près d’une cinquantaine d’ordonnances sont parues en quelques semaines), les professionnels du droit ont été davantage sollicités pour analyser le cadre juridique mouvant. Accéder à une information juridique plus personnalisée et pertinente est devenu un enjeu majeur pour digérer la quantité d'information grandissante.

Un consensus est né sur la nécessité d'accélérer la transformation numérique

Si cette situation a révélé l’importance des legaltechs et leur apport complémentaire aux outils classiques, elle met davantage en exergue l’importance criante d’une transformation numérique des métiers du droit. 7 avocats sur 10 souhaitent intégrer des outils numériques dans leur activité et 50% un outil d’aide à la décision.

Gagner du temps, simplement

Concrètement, le bénéfice associé au gain de temps constitue pour les avocats le domaine pour lequel l’accélération de la transformation numérique est prioritaire. Une majorité des interviewés (54%) cite en effet en premier soit la simplification des procédures liées à leur activité (35% en premier) soit la rapidité de réalisation des tâches (25% en premier). 

Retrouvez tous les résultats de l'enquête ici

Download PDF
Download PDF
À propos de Doctrine

Doctrine, 1ère plateforme d'information juridique, centralise toute l'information juridique disponible pour la rendre accessible et pertinente pour les professionnels du droit (avocat, juriste, magistrat). Plus de 3500 professionnels du droit utilisent Doctrine au quotidien pour bâtir des stratégies gagnantes, sécuriser leurs positions et minimisez l'aléa juridique pour leurs clients.

Acteur de la legaltech française, Doctrine a levé 12 millions d'euros depuis sa création en 2016, emploie 80 personnes et prévoit de développer ses activités à l’international afin d’oeuvrer encore davantage à la modernisation et la transparence de la justice, socle de la démocratie.

www.doctrine.fr/avis

communiqués de presse